Souvenons-nous
 

Le Vendredi 30 Juin 1972, le Boeing C 135 F N° 473 FUKCD de l'E.R.V. 4/93 "Aunis", s'écrasait quelques minutes après le décollage de Hao, atoll de l'archipel des Tuamotu à Tahiti, base avancée du centre d'expérimentation du Pacifique, à 425 kilomètres du site de tir de Mururoa. Il avait décollé pour effectuer une mission de reconnaissance météo Soubise avec deux ingénieurs météo à son bord. 

L'avion s'est abîmé corps et biens dans l'océan au cours du virage de présentation face à la piste, à quelques encablures seulement de la "passe" alors que le commandant de bord tentait vainement de se reposer.

Des ennuis très sérieux survenus aux quatre réacteurs dés le décollage effectué avec un plein complet de carburant, ont contraint le pilote à tenter un atterrissage immédiat après avoir délesté le maximum de pétrole.

Les mêmes ennuis réacteurs sont apparus sur le deuxième C-135 F N° 471 qui s'apprêtait à décoller pour une mission météo suivante. Ce C-135F a dû être remotorisé avec quatre réacteurs neufs venus de métropole par voie aérienne pour lui permettre de regagner Istres.

L'enquête a révélé une corrosion importante des réacteurs, due à l'air marin sur l'atoll.


ÉQUIPAGE DU FUKCD :

Commandant DUGUE, 
Commandant de bord

Lieutenant FRUGIER,
Copilote

Capitaine PARAGE, 
Navigateur

Adjudant-Chef HECQ, 
Opérateur Ravitailleur en Vol

Les 2 spécialistes météo qui participaient au vol ont également disparu au cours de l'accident :

Adjudant-chef LANGLAIS
Premier-maître SAUCILLON.

Ordre du jour

odj.jpg (106904 octets)